wikOtch vous BLOG

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

paiement en ligne authetification forte

Le nombre de fraudes des paiements en ligne a été multiplié par 17 en 2019. Afin de mieux sécuriser ces transactions bancaires, l’authentification forte a été mise en place en France depuis le 15 mai.

Il s’agit de nouveaux moyens de vérification qui s’ajoutent aux habituelles modalités permettant de s’assurer que le client est bien le détenteur de la carte bancaire : numéro de la carte, date de validité et cryptogramme.

La double authentification pour les paiements en ligne

Pour valider une transaction bancaire il faut au moins deux éléments d’authentification parmi :

  • Une information que seule la personne connait : code secret, mot de passe différent de celui permettant d’accéder à son compte bancaire, …
  • L'utilisation d'un appareil individuel : téléphone, ordinateur, boîtier fourni par la banque ;
  • Une caractéristique personnelle : empreinte digitale, reconnaissance faciale ...

Par exemple, le client ayant validé un paiement en ligne reçoit un message sur son smartphone personnel lui demandant d’entrer son code secret. Ce dernier est défini au préalable pour être utilisé lors de toutes transactions.

La directive européenne sur les services de paiement (DSP2) jette ainsi aux oubliettes les méthodes déjà utilisées par les banques comme l’envoi d’un code par SMS ou l’utilisation de 3D Secure de première génération.

Le champ d’application de l’authentification forte

Sa mise en place est progressive avec un temps d’adaptation de quatre semaines pour les commerçants et les banques, puis devrait être définitive mi-juin.

En principe cette règle est exigée pour tous les paiements en ligne sans minimum de montant. Cependant des dérogations peuvent être obtenues pour des achats inférieurs à 30€, des paiements récurrents (abonnement, …) ou des opérations vers un bénéficiaire de confiance.

Ce qui change pour les E-commerçants

S’assurer avant tout que la plateforme de paiement utilisée sur sa plateforme de vente ne ligne bien conforme à la nouvelle réglementation en se rapprochant de sa banque ou son prestataire de paiement.

Vérifier que son module de paiement est conforme aux nouvelles directives et le tester.

Enfin, le tunnel de ventes devenant plus long et complexe, notamment pour les achats initiés sur smartphone, cela risque d’entraîner davantage d’échec de paiements et de diminuer les taux de conversion. Il sera alors nécessaire de relancer les abandons de panier.

wikOtch vous conseil pour le passage à l’authentification forte

Image par StockSnap de Pixabay

0
0
0
s2smodern